+39 0471 849464
Email address protected

L’hôtel de San Cassiano à Alta Badia, une tradition familiale

Sur les traces du passé

Notre hôtel de San Cassiano à Alta Badia est une tradition familiale. Nous, les membres de la famille Manco-Ploner, dirigeons l’hôtel Conturines depuis trois générations et exerçons plus que jamais le métier d’hôtelier et d’hôte avec passion. Nous aimerions vous présenter l’évolution de notre hôtel de San Cassiano à Alta Badia jusqu’à ce qu’il est aujourd’hui : un refuge accueillant pour les personnes actives et les bons vivants.

Petit retour en arrière

Histoire de l'hôtel Conturines

Notre hôtel de San Cassiano à Alta Badia a été ouvert en 1936 par Mariangelo Ploner et Francesca Pitscheider. Il s’appelait autrefois Conturines Posta. Les deux fondateurs ont placé toutes leurs économies dans la construction de l’hôtel et ont compté parmi les premiers hôteliers d’Alta Badia. Mariangelo Ploner faisait fonctionner lui-même une petite remontée mécanique à deux pas de son hôtel de San Cassiano et a même demandé à un ingénieur renommé de Milan de créer le premier télésiège sur le Piz Sorega. Suite à la mort tragique de son fils aîné décédé lors d’un accident dans une remontée mécanique en 1961, il abandonna alors son rêve et se jeta corps et âme dans la gestion de l’hôtel.
Le tourisme se développa rapidement dans la région d’Alta Badia, notamment grâce à la création du domaine skiable Dolomiti Superski dans les années 1980. Notre hôtel de San Cassiano à Alta Badia n’a lui aussi cessé de se moderniser, notamment à la fin des années 1990 lorsque Paola, la fille, et Augusto, le neveu, en reprirent la direction.
L’inscription des Dolomites au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2009 a permis d’accroître encore plus la notoriété internationale de la région.

Notre hôtel de San Cassiano a porté le suffixe « Posta » pendant de nombreuses années, car un bureau de poste y a été installé après la guerre, comme c’était autrefois le cas dans bon nombre de petits villages. Nos armoiries arborent depuis toujours un ours, l’ursus ladinicus, qui symbolise le massif des Conturines. À la fin des années 1980, un archéologue originaire de Corvara y a retrouvé de nombreux restes osseux et a découvert qu’ils provenaient d’un ours des cavernes (ursus spelaeus) depuis longtemps éteint qui vivait dans les hauts plateaux de Fanes il y a 40 000 ans.

Même le logo de l’hôtel Posta a été renouvelé. Nous avons intentionnellement retiré les mots « Posta » et « Bär ». Conformément à notre philosophie, nous voulions avant tout nous débarrasser du superflu et réduire notre logo à l’essentiel afin d’afficher plus d’authenticité.

Diese Webseite verwendet Profilierungs-Cookies von Dritten, um Ihnen Werbemitteilungen anzuzeigen, die Ihren Vorlieben entsprechen. Wenn Sie mehr darüber erfahren oder die Verwendung von Cookies unterbinden möchten, klicken Sie bitte hier. Klicken Sie hingegen auf irgendein anderes Element dieser Webseite und NICHT auf den obenstehenden Link, so stimmen Sie der Verwendung der Cookies automatisch zu.
OK